Comment faire pour travailler à la mairie ?

4.3/5 - (3 votes)

Vous êtes intéressé par la fonction publique ? Vous pouvez par exemple choisir de mettre votre savoir-faire au service de la mairie de votre localité. Vous pourrez pourvoir à de nombreux postes en fonction de vos compétences. En plus, ce sera un travail qui vous permettra de bien vivre puisqu’en plus de votre salaire, vous pourrez toucher à des primes et à des indemnités. Travailler à la mairie : Découvrez dans cet article tous les détails sur les métiers à exercer dans une mairie, les compétences et la démarche pour y postuler, les rémunérations possibles, etc.

Travailler à la mairie : quelles sont les professions les plus courantes ?

Très souvent, à la mairie, il est proposé une multitude de postes qui concernent divers domaines d’activité. En général, les postes proposés dépendent des besoins de chaque municipalité. Ainsi dit, les emplois sont variables d’une commune à une autre.

Toutefois, la plupart du temps, les métiers à faire dans une mairie tournent autour des secteurs tels que :

  • L’administration,
  • Le secteur socio-médical,
  • Le secteur technique.

Si comptez travailler à la mairie, retenez que vous avez la possibilité de faire carrière dans les ressources humaines, la comptabilité, dans les finances publiques, le secrétariat, l’accueil, etc. Vous pouvez aussi trouver un emploi dans le corps juridique de la municipalité. Les missions de chaque poste dépendront de chaque commune.

Vous pourrez avoir accès à des métiers techniques dans des domaines comme le bâtiment par exemple. Ainsi, vous pourrez exercer dans la municipalité en tant qu’électricien, maçon, menuisier ou plombier.

Vous pouvez aussi être engagé dans d’autres réseaux notamment la voirie, la gestion des espaces verts, la logistique, la mécanique et autres. La municipalité peut vous recruter pour des missions médicales et sociales. Vous pouvez par exemple occuper des postes d’animateur de projets, d’éducateurs… Les opportunités sont nombreuses.

Quelle est la procédure à suivre pour travailler à la mairie ?

Pour travailler à la mairie, il faut d’abord remplir les principales conditions d’entrée dans la fonction publique. Vous pouvez vous renseigner auprès de votre municipalité. Il est important de préciser que pour postuler pour des emplois au sein de l’administration de la mairie, il faut forcément passer par un concours.

C’est d’ailleurs par ce moyen que sont recrutés tous les fonctionnaires des collectivités territoriales. Pour participer au concours pour travailler à la mairie, il faudra avoir un diplôme (le CAP au moins), ou justifier d’une certaine ancienneté ou d’expériences professionnelles dans la fonction publique.

C’est selon vos diplômes et équivalences que vous pourrez choisir la catégorie (A, B, et C) dans laquelle vous comptez évoluer. Pour avoir une idée de la programmation des concours pour entrer dans la fonction publique, il faut consulter la plateforme de la Fédération Nationale des Centres de Gestion (FNCDG).

Vous pouvez également trouver des informations sur les pages officielles des différentes collectivités indépendantes. Par ailleurs, il est également possible que parfois la mairie lance des recrutements pour les emplois non-administratifs. N’hésitez pas à postuler si votre profil répond aux exigences de la municipalité.

Travailler à la mairie : Quelles sont les rémunérations envisageables ?

Les salaires des travailleurs de la mairie varient en fonction du poste, de la catégorie ainsi que des échelons de chaque fonctionnaire. En moyenne, un secrétaire administratif de la catégorie A peut gagner 1 804 euros par mois comme salaire brut lorsqu’il est au tout premier échelon.

Au plus haut échelon, il peut avoir autour de 2 802 euros. Pour un policier de la municipalité catégorie C, il peut gagner en début de carrière un total de 1 537 euros le mois comme rémunération brute. Au fil des années, il pourra toucher des traitements qui lui seront versés en fonction de son grade ainsi que de son échelon.

Le fonctionnaire en plus de son salaire perçoit différentes indemnités et primes (les indemnités de permanence, d’astreinte, de résidence, le supplément de famille…). Elles sont applicables automatiquement dès lors que le fonctionnaire est éligible aux conditions d’accès.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.