Portage salarial : définition, fonctionnement et avantages

Portage salarial

Le portage salarial est une nouvelle forme de travail mettant en relation trois parties à savoir l’entreprise de portage, la société cliente et le salarié porté. Cette forme d’emploi en vogue actuellement se base sur des contrats liant les différentes parties. Chacune d’elles joue un rôle important, mais le salarié porté possède bien des avantages. Cependant, c’est un système qui a aussi ses inconvénients.

Le portage salarial : qu’est-ce que c’est ?

Le portage salarial est une relation contractuelle mise en place entre trois acteurs dans le but d’exécuter une prestation donnée. C’est un dispositif simple qui permet à un travailleur indépendant de bénéficier de la protection sociale du salarié pour exercer son activité en toute autonomie. Apparu au 20e siècle, il est désormais reconnu et inclus dans le code de travail. Quant aux participants, il s’agit de :

  • Le salarié porté : c’est le consultant ou l’expert qui réalise les missions dans le compte de la société de portage salarial. Il est lié à celle-ci par un contrat de travail.
  • Le client : l’entreprise qui bénéficie des prestations du consultant ou de l’expert.
  • L’entreprise de portage salarial : elle établit un lien entre l’entreprise cliente et le consultant.

Les avantages du portage salarial

Le portage salarial représente une alternative à la création d’entreprise. On lui reconnait de nombreux avantages.

Les avantages du salarié porté

Le salarié porté dispose de la liberté d’organiser ses horaires, ses missions et ses conditions de travail. Il est débarrassé de toutes les contraintes administratives et peut se concentrer sur ses prospections tout en profitant d’une sécurité sociale. Par ailleurs, son statut lui permet de bénéficier de l’allocation au chômage en cas de perte d’emploi. Il lui offre la capacité de travailler à l’international. Grâce au portage salarial, le salarié a également la possibilité de se faire former ou de créer d’autres activités en parallèle.

Les avantages du client

La société qui sollicite les prestations est affranchie de tout risque juridique en rapport avec la sous-traitance. Non seulement elle est exempte de toute démarche administrative, mais encore elle profite de la qualité du travail fourni.

Les avantages de l’entreprise de portage salarial

Le portage salarial permet à une entreprise en pleine croissance de pallier le manque de personnel en employant un salarié indépendant. Par la même occasion, elle jouit des prestations d’un professionnel expérimenté. Il donne également à celle-ci la capacité de répondre à un appel d’offres sans posséder le professionnalisme requis.

Les inconvénients du portage salarial

Bien qu’il possède assez d’avantages aussi intéressants les uns que les autres, le portage salarial présente quelques inconvénients. Parmi ceux-ci, on retrouve :

  • Le coût des charges sociales élevé plus que la normale,
  • L’exigence d’un chiffre d’affaires minimum,
  • Un plafond de salaire journalier limité à 300 euros.

Les différents types de contrats de portage

Afin de réaliser et de maintenir une certaine confiance, plusieurs types de contrats sont essentiels à cette collaboration. Mis à part les contrats à durées déterminées (CDD) ou indéterminées (CDI), trois types de contrats sont conclus :

  • Le contrat de travail : il relie uniquement le consultant ou l’expert à la société de portage. Il comporte les mêmes clauses et est semblable à tout contrat salarié.
  • Une convention de portage : elle permet aux deux intervenants (le consultant et la société de portage) de s’accorder sur les mêmes points.
  • Un contrat de mission : il constitue un récapitulatif des conditions de mise en œuvre de la mission par le salarié porté. Il est de surcroit rédigé par la société de portage.

 

Les métiers autorisés au portage salarial

De nombreuses branches sont en adéquation avec le portage salarial. En général, il est plus favorable aux personnes suivantes :

  • Les consultants en informatique
  • Les conseillers en management
  • Les agents immobiliers
  • Les experts en marketing digital
  • Les ingénieurs (est-ce de tous les secteurs d’activités ?)
  • Les consultants formateurs
  • Les chefs de projet
  • Les consultants en ressources humaines
  • Les conseillers en gestion d’entreprise et expert-comptable.

Au départ, le portage salarial était uniquement réservé aux cadres dans les activités précédemment citées. Néanmoins, ses clauses ont été changées en 2015 permettant à toute personne ayant les qualités requises d’exécuter cette fonction. Par ailleurs, cette option n’est pas ouverte à toutes les activités. Il s’agit notamment des prestations qui ne nécessitent pas d’agrément (le ménage, l’entretien de maison par exemple).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *