La carte rfid : son fonctionnement et ses usages

carte rfid

Pour faire des opérations de paiement de services et d’autres types de transactions, plusieurs moyens sont mis à votre disposition. La technologie ne cesse pas de développer des systèmes plus performants. On peut parler par exemple de la carte rfid qui a été créée pour servir à plusieurs opérations. Vous voulez plus d’informations sur cette carte ? Découvrez tout dans cet article.

Qu’est-ce qu’une carte RFID ?

Une carte rfid est un accessoire qui permet de faire des identifications ou des transferts grâce au système rfid. Elle est produite de façon électronique et comporte un code permettant de faire les opérations. Bien qu’elle soit déjà connue et utilisée dans des entreprises, plusieurs personnes ne connaissent pas encore l’utilité de cette carte. Son utilisation intervient dans plusieurs domaines. Elle est composée de certains éléments qui lui permettent de répondre à de nombreux services. Commençons par son fonctionnement.

Comment fonctionne cette carte ?

La carte rfid est un moyen doté d’une puce fonctionnelle. Cette puce est conçue spécialement pour le stockage des données dont vous disposez. C’est pour cela qu’il est recommandé de bien garder cette carte afin que la puce placée ne soit pas endommagée par quoi que ce soit. Elle est accompagnée d’une antenne qui permet la transmission des données sur le dispositif appelé le lecteur rfid.

Grâce à ce lecteur, vous pouvez faire vos transactions et identifications avec la carte rfid. Il faut reconnaitre que cette carte ne fait pas objet de restrictions conséquentes, mais il est important de savoir en faire un bon usage afin de sécuriser au maximum vos données.

Quels sont les types de cartes rfid existants ?

Il existe essentiellement deux types de cartes rfid. Il s’agit :

  • Des cartes actives,
  • Des cartes passives.

Les cartes actives rfid

Ce sont des cartes qui sont conçues de manière à ce que la puce soit alimentée en permanence par une source d’énergie. Cette disposition permet à ces cartes de pouvoir fonctionner de manière automatique et autonome. Elles ne sont pas tenues d’exploiter l’énergie du lecteur pour fonctionner. Ces cartes sont les plus utilisées dans le développement du système rfid. Elles peuvent servir à émettre des données directement sans lecteur rfid.

Les cartes passives rfid

Contrairement aux cartes actives, les cartes passives ne disposent pas de source d’énergie dans leur puce. À cet effet, il faut absolument disposer d’un lecteur rfid. C’est grâce à ce dernier que les cartes pourront s’activer et effectuer le transfert de données. C’est sans doute l’une des raisons que ces modèles de cartes rfid sont moins utilisés que les cartes actives.

Dans quelles circonstances utilise-t-on cette carte ?

L’on utilise la carte rfid dans plusieurs domaines. Puisqu’il s’agit des cartes multi usuelles, l’on peut en faire usage pour des transports et payer des achats. Pour les paiements, elles sont considérées comme des moyens les plus rapides et plus performants. Concernant les bâtiments, des systèmes d’identification sont installés. Alors, vous pouvez utiliser votre carte rfid pour transférer vos données et avoir accès facilement aux locaux des bâtiments concernés.

Vous pouvez aussi l’utiliser pour constituer vos pièces d’identité. En effet, il existe des services qui exigent des moyens d’identification avant que vous soyez accepté. Dans ces cas, votre puce peut vous aider à prouver votre identité et fournir toutes les données nécessaires. Ce gadget s’avère aussi nécessaire dans le cadre d’un voyage ou d’une visite touristique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *