Agent de protection rapprochée : Que comprendre de ce métier ?

Protection rapprochée

Il existe certains corps de métier qui suscitent en permanence de la curiosité. C’est le cas d’un agent de protection rapprochée. Il s’agit d’une carrière qui n’est destinée qu’à une catégorie de personne. Quelles sont les prestations d’un APR ? Qui protège-t-il ? Comment devenir un APR ? Découvrez des réponses à ces nombreuses questions dans cet article.

Agent de protection rapprochée : Quelles sont ses missions ?

Pour ce qui est connu de tous, le rôle d’un agent de protection rapprochée est d’assurer la sécurité d’une very important person (VIP). Il peut s’agit d’une personnalité politique, d’une célébrité ou d’une grande figure venant de l’étranger. L’agent aura ainsi la lourde tâche de protéger l’intégrité physique ainsi que l’image de cette personnalité qui lui est confiée.

Pour cela, il doit être plus près de ce dernier partout où il se pointe, que ce soit dans le cadre professionnel ou dans le cadre privé. L’APR doit être présent dans tous les déplacements de son protégé et doit se tenir prêt à intervenir lorsque la vie de ce dernier serait en danger. Il doit faire preuve d’une souplesse et surtout avoir un sens d’anticipation aiguisé. L’objectif est de limiter les risques d’attaque sur votre client en prévenant tout incident. Pour exercer la fonction d’un agent de protection rapprochée, vous devez posséder des qualités telles que :

  • L’endurance,
  • La discrétion,
  • La réactivité,
  • Un sens d’écoute avancé,
  • Le sang-froid,
  • La discipline.

Les compétences requises pour devenir un agent de protection rapprochée

À l’instar de tout autre métier, devenir un agent de protection rapprochée nécessite une formation minutieuse. Il existe deux catégories de formations dans ce corps. Celle qui concerne le secteur public et celle du secteur privé. Pour ce qui est du secteur public, les aspirants au métier du garde du corps doivent d’abord passer 3 ans au sein de la police nationale pour un service minimum.

Ils sont ensuite recrutés sur concours pour suivre une formation spécialisée. Cependant, une vérification est faite sur les antécédents judiciaires du postulant. Ce n’est qu’après avoir franchi ce cap qu’on vous délivre la carte professionnelle qui vous donne accès à la formation d’agent de protection rapprochée.

Pour ce qui est du secteur privé, il existe des sociétés spécialisées à qui la loi confère les prérogatives d’assurer cette formation. Toutefois, avant d’être accepté, vous devez avoir certaines qualifications. Il s’agit :

  • Du certificat de qualification professionnelle (CQP),
  • Du CAP agent de sécurité,
  • D’APS (agent de prévention et de sécurité),
  • Du titre d’agent de protection rapprochée en sécurité privée.

Quel est le salaire d’un APR ?

La rémunération d’un agent garde du corps varie selon les domaines et selon certains critères. Dans le secteur public, le salaire est défini selon votre grade et évolue en fonction de vos années d’ancienneté. Ainsi, de 2 000 euros en début de carrière, vous pouvez vous retrouver à 10 000 euros par mois en fin de carrière.

Dans le secteur privé, la rémunération d’un agent de protection rapprochée est fixée selon trois critères. Il s’agit de vos compétences, de votre expérience et de la personnalité que vous protégez. Pour un débutant, le salaire est de 2 000 euros nets. Cependant, si vous devez assurer la protection d’une célébrité du showbiz, du monde sportif ou d’un chef d’entreprise, vous pouvez gagner jusqu’à 15 000 euros le mois.

Au salaire, s’ajoutent les différentes primes liées au métier et des primes de missions octroyées dans certains cas exceptionnels. Lorsque le client se déplace par exemple dans des pays dangereux à haut risque comme l’Irak ou l’Afghanistan, des indemnités sont prévues dans ce cadre. Néanmoins, toutes ces conditions doivent être établies au paravent dans un contrat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *